LA PLUIE S'EN VA

Un soir de novembre, elle se retrouve en prison à Fleury. Elle se sent comme un arbre sans racines. Accrochée à rien.

Dehors il neige.

Là-bas, c'est dur. Être au trou, c'est dur. Même si le ciel est juste là. Mais en dehors. Plus tard, elle écrira le dégoût, l'épreuve et l'ennui: une suite de confessions et impressions en huit clos. Une chronique sombre et presque hallucinatoire. Un récit sur l'enfermement, la mélancolie et le vertige.

Elle y raconte son expérience carcérale et son inconfort obsédant. Elle y détaille ses humeurs rochées, ses cauchemars, la solitude des cellules grises, le vide des espaces barricadés, les pensées parasites qui mitraillent. Pour s'en éloigner, elle s'emmène ailleurs. Elle pense à son île. Son mirage. Elle pense au loin. A cette mer libre et bleue. Elle aimerait être en mode flotteur. Pour faire la planche. Et se dit qu'elle n'est pas grand chose au milieu de ce vaste océan. Parfois, elle s'invente des penchants typographiques. Comme un rempart contre la médiocrité. Alors elle dessine dans sa tête une constellation du littoral, faite de points de croix, de lignes et de lettres. * Histoire de retrouver quelques points cardinaux.

Le soleil perce quelques nuages. Mais le temps reste incertain.

Elle respire. Elle pense à sa chanson préférée, qu'elle murmure agenouillée et de manière monastique. Ce soir je serai La plus belle pour aller danser... Mais pour l'instant, elle est en panne. En mode survie.

A présent il pleut.

Elle se demande ce qu'il y a ce soir à la télévision. Puis regarde ses chaussures et les motifs de son pantalon. Et glisse dans le souvenir de l'enfance. Des images se succèdent. Cheval, baskets, auto-tamponneuse. Barby walkman.

La pluie s'en va.

La fragilité ne cèdera jamais complètement à sa force de caractère.

Un jour elle partira retrouver son île. Son sunset mélancolique. Orientation bord de mer et coconut. Direction chasser tristesse.

Vue partielle de l'exposition La pluie s'en va, 2010, dessins encadrés et mains en plâtre, dimensions variables

Bobby, 2008, stylo feutre sur papier, 19,5 x 19,5 cm

L'amour électrique, 2010, stylo feutre et scotch sur papier, 14 x 10,5 cm

île de lune , 2010, crayon et stylo feutre sur papier, 20 x 14,5 cm

Topographie sentimentale, 2010, stylo feutre sur papier, 10,5 x 8 cm

Momie rapt, 2010, gouache et crayon sur papier, 24 x 17 cm

Coconut, 2010, crayon sur papier, 15 x 21 cm

L'amour aux palmiers ou les 10 pièges de la révérence, 2010, crayon et stylo feutre sur papier, 22 x 14,5 cm

Respire, 2010, crayon et pierre noire sur papier, 12 x 8,5 cm

Barby walkman, 2008, trichloréthylène et encre de machine à écrire sur papier, 15 x 21 cm

Ce soir à la télévision, 2010, stylo feutre sur papier épinglé, 9 x 5 cm

La plus belle pour aller danser, 2010, fil électrique sur papier épinglé, 10,5 x 5 cm

Conserve mes sentiments, 2010, lettres transferts et feutre sur papier, dimensions variables

L'inconfort obsédant des orteils, 2010, stylo et encre de machine à écrire sur papier, 17 x 24 cm

Le ciel est juste là, 2010, sérigraphies couleur, dimensions variables

Nathalie, 2010, crayon, feutre et scotch sur papier, 19,5 x 19,5 cm

Constellation du littoral , 2010, crayon, stylo, pierre noire et lettres transferts sur papier, 20 x 14,5 cm

Novembre, 2010, gouache, scotch, crayon, stylo et lettres transferts sur cartonnette, 13 x 17 cm

Je ne suis pas grand chose au milieu de ce vaste océan, 2010, stylo sur papier, 20 x 15 cm

Fleury M, 2010, crayon sur papier, 13,5 x 12,5 cm

Schématique sensorielle, 2010, stylo feutre sur papier, 14 x 11 cm

Black momie rapt, 2010, stylo feutre sur papier, 10,5 x 8 cm

Fanny, 2010, sérigraphies, 15 x 11 cm

Variations encéphales, 2010, stylo feutre sur papier, 10,5 x 8 cm

J'ai rêvé la mer: libre et bleue, 2010, dessin transféré au trichloréthylène, 15 x 10 cm

Conserve mes sentiments, 2010, stylo feutre et lettres transferts sur papier, 13 x 17 cm

Une pensée pour toi, 2010, stylo feutre sur papier, 12 x 15 cm

En mode flotteur, 2010, stylo feutre et stylo gouache sur post-it, 8 x 8 cm

Bien moudre et pour tous, 2010, stylo feutre, stylo correcteur blanc et lettres transferts sur papier, 13 x 17 cm

Penchant typographique, 2010, encre de machine à écrire sur papier, 13 x 9,5 cm

Dans tes yeux secrets, 2010, stylo feutre, crayon de papier et de couleurs sur papier, 15 x 10 cm

Je suis en panne, 2010, gouache, lettres transferts et collages sur calendrier, 22 x 17 cm

Running, 2010, stylo feutre sur papier, 23 x 26 cm